AB Pictoris est très heureux d’ouvrir une nouvelle rubrique consacrée aux cartes co-publiées et réalisées avec le Diploweb.com, premier site français de géopolitique dirigé par Pierre Verluise.

Le Diploweb met en perspective l’actualité internationale par des articles, des cartes et des conférences signés de spécialistes français ou étrangers. Il produit également des vidéos très instructives sur des enjeux géopolitiques majeurs, et propose aussi de très bonnes Masterclass que nous vous recommandons fortement. Pour les amateurs de cartes géopolitiques, le Diploweb possède un onglet spécialement dédié qui mérite vraiment le détour.

Diploweb x AB Pictoris

AB Pictoris est très heureux d’ouvrir une nouvelle rubrique consacrée aux cartes co-publiées ou réalisées avec le Diploweb.com, premier site français de géopolitique dirigé par Pierre Verluise.

Le Diploweb met en perspective l’actualité internationale par des articles, des cartes et des conférences signés de spécialistes français ou étrangers. Il produit également des vidéos très instructives sur des enjeux géopolitiques majeurs, et propose aussi de très bonnes Masterclass que nous vous recommandons fortement. Pour les amateurs de cartes géopolitiques, le Diploweb possède un onglet spécialement dédié qui mérite vraiment le détour.

RÉALISATIONS
Monde
Europe et CEI
Afrique
Moyen-Orient
Asie
Amériques
Exploration habitée de la Lune: vers deux pôles de puissance dans l'espace extra-atmosphérique ?
À l'occasion du tir de la mission Artémis 1, nous revenons dans cette première co-publication Retour en cartes avec le diploweb.com sur la question de l'exploration habitée de la Lune avec une carte et un petit commentaire. Ces derniers visent à synthétiser le phénomène de l'émergence de deux pôles de coopération internationale dans l'exploration habitée de l'espace extra-atmosphérique avec d'un côté, un pôle composé des Etats-Unis et des pays signataires des Accords Artémis, et de l'autre, un pôle composé de la Chine et de la Russie, qui portent le projet ILRS. L’espace extra-atmosphérique devient ainsi un milieu où se transposent les logiques de compétitivité économique, de projection de puissance et donc de rivalité entre États.

Exploration habitée de la Lune: vers deux pôles de puissance dans l'espace extra-atmosphérique ?

À l'occasion du tir de la mission Artémis 1, nous revenons dans cette première co-publication Retour en cartes avec le diploweb.com sur la question de l'exploration habitée de la Lune avec une carte et un petit commentaire. Ces derniers visent à synthétiser le phénomène de l'émergence de deux pôles de coopération internationale dans l'exploration habitée de l'espace extra-atmosphérique avec d'un côté, un pôle composé des Etats-Unis et des pays signataires des Accords Artémis, et de l'autre, un pôle composé de la Chine et de la Russie, qui portent le projet ILRS. L’espace extra-atmosphérique devient ainsi un milieu où se transposent les logiques de compétitivité économique, de projection de #puissance et donc de #rivalité entre États.
Comment la relance de l’agression militaire russe contre l’Ukraine co-produit-elle l’émergence d’une Communauté politique européenne (CPE) le 6 octobre 2022 ?
À l’occasion du premier sommet de la Communauté politique européenne (CPE) le 6 octobre 2022, nous revenons avec le Dr. Pierre Verluise, directeur du site diploweb.com sur la façon dont cette idée s’est mise en oeuvre en réaction à la relance de l’agression russe contre l’Ukraine le 24 février 2022. Nous avons réalisé deux cartes à ce sujet : la réflexion cartographique qui a précédé la réalisation de ces deux cartes met en évidence un réel moment d’inflexion géopolitique. Une première version présente la Russie et la Biélorussie avec des teintes de rouge, couleur représentant souvent « l’agression » : le message de cette version de la carte serait donc que la CPE se serait construite en réaction à l’agression russe. La seconde version fait figurer la Russie et la Biélorussie avec des teintes de gris, couleur représentant souvent « l’absence », voire « l’exclusion » : le message de cette version de la carte serait donc que la CPE se serait construite en excluant la Russie et la Biélorussie. Le message n’est donc pas le même qu’avec des teintes rouges. Il est toujours important de se rappeler qu’une carte est porteuse d’un message ! Pour en savoir plus sur la CPE et sur notre démarche cartographique à ce sujet, n’hésitez pas à lire le commentaire qui accompagne ces cartes sur le site du Diploweb.

Comment la relance de l’agression militaire russe contre l’Ukraine co-produit-elle l’émergence d’une Communauté politique européenne (CPE) le 6 octobre 2022 ?

À l’occasion du premier sommet de la Communauté politique européenne (CPE) le 6 octobre 2022, nous revenons avec le Dr. Pierre Verluise, directeur du site diploweb.com sur la façon dont cette idée s’est mise en oeuvre en réaction à la relance de l’agression russe contre l’Ukraine le 24 février 2022. Nous avons réalisé deux cartes à ce sujet : la réflexion cartographique qui a précédé la réalisation de ces deux cartes met en évidence un réel moment d’inflexion géopolitique. Une première version présente la Russie et la Biélorussie avec des teintes de rouge, couleur représentant souvent « l’agression » : le message de cette version de la carte serait donc que la CPE se serait construite en réaction à l’agression russe. La seconde version fait figurer la Russie et la Biélorussie avec des teintes de gris, couleur représentant souvent « l’absence », voire « l’exclusion » : le message de cette version de la carte serait donc que la CPE se serait construite en excluant la Russie et la Biélorussie. Le message n’est donc pas le même qu’avec des teintes rouges. Il est toujours important de se rappeler qu’une carte est porteuse d’un message ! Pour en savoir plus sur la CPE et sur notre démarche cartographique à ce sujet, n’hésitez pas à lire le commentaire qui accompagne ces cartes sur le site du Diploweb.

L’exercice otanien de dissuasion nucléaire "Steadfast Noon" (17-30 octobre 2022) dans un contexte de fortes tensions et de menace nucléaire russe

À l'occasion de l'exercice otanien de dissuasion nucléaire Steadfast Noon 2022, nous revenons dans cette deuxième co-publication sur la tenue d'un tel exercice dans un contexte plus que tendu avec la Russie, qui n'a pas hésité à brandir la menace nucléaire depuis l'invasion à grande échelle de l'Ukraine le 24 février 2022. L'annonce de la part de Moscou de sept notices aux aviateurs (NOTAM) en Mer de Barents et en Mer de Kara, dont certaines non loin de la Nouvelle-Zemble - site des essais nucléaires russes -, mérite d'être analysée comme une véritable démonstration de force en lien avec la tenue de l'exercice de dissuasion nucléaire de l'Alliance. Un commentaire à lire sur notre site et sur Diploweb.com.

L’exercice otanien de dissuasion nucléaire "Steadfast Noon" (17-30 octobre 2022) dans un contexte de fortes tensions et de menace nucléaire russe

À l'occasion de l'exercice otanien de dissuasion nucléaire Steadfast Noon 2022, nous revenons dans cette deuxième co-publication sur la tenue d'un tel exercice dans un contexte plus que tendu avec la Russie, qui n'a pas hésité à brandir la menace nucléaire depuis l'invasion à grande échelle de l'Ukraine le 24 février 2022. L'annonce de la part de Moscou de sept notices aux aviateurs (NOTAM) en Mer de Barents et en Mer de Kara, dont certaines non loin de la Nouvelle-Zemble - site des essais nucléaires russes -, mérite d'être analysée comme une véritable démonstration de force en lien avec la tenue de l'exercice de dissuasion nucléaire de l'Alliance. Un commentaire à lire sur notre site et sur Diploweb.com.
À venir!
À venir!
DEMANDER UN DEVIS
Vous êtes un particulier, un organisme public ou une entreprise privée? Veuillez nous contacter sur le formulaire ci-dessous:
Vous êtes un particulier,
un organisme public
ou une entreprise privée? Veuillez nous contacter
sur le formulaire ci-dessous:
Made on
Tilda